Tressage de rawhide, muserolle ou frontal avec feutre

Tressage de rawhide, muserolle ou frontal avec feutre

Messagepar Nox » Ven 17 Oct 2014 16:46

Bon, le cuir est merdique, mais c'est histoire de tester et de relooker un vieux truc... En fait pour un side-pull visible ici (a venir)

Du rawhide en bobine:
Image


Affiner côté chair pour égaliser avec une astuce si on a un vieux couteau à parer Blanchard:
Image

Outils, une petite pince et un petit poinçon court pour égaliser le tressage et élargir les trous lors des passages successifs:
Image

Tressage, les connaisseurs feront ça les doigts dans le nez :D, par contre perso ayant expérimenté, le rawhide se travaille mouillé... oui mais si vous mouillez tout d'un coup, avec les passages successifs, la fleur du cuir va s'abîmer plus....très fragile! Et le côté fleur doit toujours se trouver au dessus!
J'avais (comme une novice qui n'a pas trouvé de tuyaux) tout mis à tremper... erreur! En tressant, au fil des passages, la fleur partait et le cuir trop gonflé ne posait pas bien!
Donc j'ai tout refais une 2e fois en mouillant juste à l'éponge sur 5/10cm là où ça va être tressé au fur et à mesure.. Impect! En plus le reste gardant sa rigidité, pour passer dans les trous c'est mieux, ça s'abîme pas et il n'y a que la partie tressée qui reste humide, parfait car en séchant ça se tendra. Bon, résultat pas top, mais ça donne une idée:
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Raccord si besoin:
Image
L'évolution est un débat, alimentons-le! Pour un avenir meilleur...
Préservons et enrichissons l'héritage ancestral de nos anciens en soignant notre travail, ne le dilapidons pas en bâclant.
Avatar de l’utilisateur
Nox
 
Messages: 1510
Images: 200
Enregistré le: Lun 25 Aoû 2014 13:55

Re: Tressage de rawhide sur une vieille muserolle ou frontal

Messagepar Paquita12 » Ven 17 Oct 2014 17:06

Quel est l'intérêt du rawhide par rapport au cuir normal dans ce cas là?
Avatar de l’utilisateur
Paquita12
Personnel de Ménage
 
Messages: 1306
Images: 306
Enregistré le: Lun 4 Fév 2013 23:08
Localisation: Aveyron
Prénom: Sandrine
Profil: Amateur

Re: Tressage de rawhide sur une vieille muserolle ou frontal

Messagepar Nox » Ven 17 Oct 2014 18:12

aucun, c'est juste pour assortir au reste du bridon à dire vrai ;) et tester... mais le look est très différent d'un cordon cuir blanc quand même....
Et bien plus solide!
L'évolution est un débat, alimentons-le! Pour un avenir meilleur...
Préservons et enrichissons l'héritage ancestral de nos anciens en soignant notre travail, ne le dilapidons pas en bâclant.
Avatar de l’utilisateur
Nox
 
Messages: 1510
Images: 200
Enregistré le: Lun 25 Aoû 2014 13:55

Re: Tressage de rawhide sur une vieille muserolle ou frontal

Messagepar Nox » Lun 8 Déc 2014 22:58

Je poursuis le tuto en retard...
Préparation, mise en place d'un feutre (celui qui veut ajoute de la mousse si la peausserie est fine, mais mon cuir est épais, donc assez protecteur).
Je trace le milieu où se rejoignent les bords tout du long, puis colle par étapes: milieu, extrémités, entre, que ça soit régulier. Les bouts sont coupés comme ça pour rester propre côté cheval et parce que mon cuir est souple je peux me le permettre. Si le cuir est très ferme, on colle en format rectangle qu'on entaille au milieu sur les bouts en forme de triangle (pas plus loin que le retour de l'enchapure afin que ça reste caché dessous!), voir "collier de chien avec feutre" dans la gamme opératoire AFPA que certains ont.
En photo, gabarit du garde-rouille, intérieur de la muserolle (après coup j'ai viré l'âme au milieu car ça créait une surépaisseur côté cheval et tant pis pour l'effet bombé que je pensais obtenir à tort)
Image

Gratouiller, poncer l’endroit à encoller… J’aime bien utiliser la pointe à l’envers de mon couteau turque Blanchard pour ça, ça griffe bien ;) .
Toujours avoir de l’essence F pas loin pour nettoyer ses doigts collants ! Même si j'utilise la néoprène en tube, pratique pour encoller léger.

Peu confiante dans la solidité de ce cuir de récup pas terrible (j'aurais mieux fait de couper, trouer et tresser du cuir à moi), j’ai rajouté du ruban satin fin en renfort, collé en 1er à l’intérieur de l’enchapure (ici doublé à cet endroit pour atteindre la largeur de mon cuir qui fait presque le double de la largeur du satin car je n’ai qu’une taille de ce dernier sous la main), puis ensuite simple sur toute la longueur, recouvrant les 1ers morceaux sur les enchapures (histoire de solidifier et d’éviter l’étirement, en plus vu la largeur étroite, ça passe juste entre les lignes de couture, pas plus mal pour éviter de subir les trous qui fragiliseraient mon ruban satin).

A l'aide d'un compas, je trace 2 lignes à suivre pour l'encollage afin d'avoir la même largeur de feutre de chaque côté et que ça soit régulier. Démarrer l'encollage par le milieu (faire des repères), puis les bouts en courbant le tout (donc feutre plus court à l'origine que le cuir de dessus), égaliser au milieu.
Ne pas coller à plat! Sinon ça fera des plis blessants pour le cheval si c’est plat et mis en forme une fois fini (idem que pour un frontal). Ca se fait à l'encollage.

Image

Les extrémités du feutre en veau marron sont parées presque à moitié avant collage, puis l’excédent de longueur est enlevé une fois collé en forme afin de garder environ une épaisseur de 1.5/2mm et la tranche est teintée pour durcir car ça va faire office de cale ou martyr pour le dé d’accroche-rêne qui se trouve en 1er, la couture sera stoppée 2 mm avant afin de ne pas frotter contre le dé, le fil ne sortant pas du feutre.

Image

Penser à bien garder une progression dans le parage des bouts des diverses couches…que ça s’affine petit à petit … perso je teinte le côté chair paré au KBON (ou gomme arabique) afin de durcir les fibres (ça consolide un peu).

Coller progressivement les couches: les garde-rouille en faisant en sorte que les 2 dés soient bien calés, la mortaise du garde-rouille démarre juste après la fin du feutre, environ 7mm (largeur des 2 dés), puis rabattre et coller les enchapures. Ca doit être bien ajusté au millimètre.

Image

Pour enlever la colle:
Je retaille mon bout de crêpe parfois afin qu’il garde son toucher gommant, sinon il se patine et devient lisse, n’enlevant plus rien ! Idéal pour enlever les traces de crayon argent et la colle.

Pour enlever les traces de teinture:
Le crêpe également. Sinon faire un bouchon de scotch de masquage (le jaune pour travaux), autour des doigts, face collante à l’extérieur, puis frotter les traces de teinture. Facile et efficace, surtout côté fleur! Attention à l'échauffement des doigts, y aller mollo ;)
L'évolution est un débat, alimentons-le! Pour un avenir meilleur...
Préservons et enrichissons l'héritage ancestral de nos anciens en soignant notre travail, ne le dilapidons pas en bâclant.
Avatar de l’utilisateur
Nox
 
Messages: 1510
Images: 200
Enregistré le: Lun 25 Aoû 2014 13:55

Re: Tressage de rawhide, muserolle ou frontal avec feutre

Messagepar Nox » Dim 20 Déc 2015 05:11

L'évolution est un débat, alimentons-le! Pour un avenir meilleur...
Préservons et enrichissons l'héritage ancestral de nos anciens en soignant notre travail, ne le dilapidons pas en bâclant.
Avatar de l’utilisateur
Nox
 
Messages: 1510
Images: 200
Enregistré le: Lun 25 Aoû 2014 13:55


Retourner vers Tutoriels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités